Les 5 bonnes raisons de tester le SUP en eau vive

Le Stand Up Paddle, ce support multiglisse

Le stand up paddle se pratique sur eau plate, en mer ou sur les lacs; mais il peut également se pratiquer dans des eaux agitées, en downwind (surfer dans le sens des vagues et des courants), en vague (SUP surf) ou encore en rivière. C’est de cette dernière catégorie que nous souhaitons vous parler aujourd’hui.

Le SUP en eau vive est une pratique sportive technique et musclée, se pratiquant en descendant un fleuve ou une rivière. Réservé aux pratiquants de SUP de niveau intermédiaire, cette discipline peut être pratiquée à partir de 14 ans et nécessite une bonne condition physique. Le SUP en eau vive est une alternative qui vous tiendra plus au frais et à l’écart de la foule des stations touristiques. Une alternative donc qui séduit et tente de plus en plus d’adeptes, pourquoi pas vous ? Dans le réseau OceanRide, découvrez cette discipline chez Serre Ponçon Aloha ou Intrépides Jura,

paddle riviere oceanridePour une pratique en itinérance, il est recommandé de toujours pratiquer à au moins 2 pratiquants

Les 5 bonnes raisons de tester le SUP en eau vive : 

  1. C’est un sport à sensation forte, assurant une session fun et divertissante
  2. C’est un sport de découverte et d’aventure : la pratique en rivière permet de découvrir des cadres somptueux et sauvages entre forêts et montagnes
  3. Elle ne dépend pas des conditions météorologiques souvent changeantes en bord de mer
  4. C’est un sport extrême, complet et rapide, qui sollicite l’équilibre et gaine les muscles abdominaux
  5. Grâce au faible tirant d’eau du SUP (possibilité de retirer ou modifier les ailerons),  il permet de naviguer sur des rivières inaccessibles pour les canoës et les kayaks.

paddle eau vive oceanrideDe plus en plus de “surfeurs” commencent maintenant à poser leurs Paddle sur des rivières

Infos pratiques et précautions

Pour découvrir cette pratique et s’éclater, il est cependant essentiel d’être bien équipés :

Les types de cours d’eau:

Les eaux vives sont classées en fonction du cours de la rivière et des difficultés du parcours.

  • Classe I : facile (cours réguliers, petites vagues, petits remous, obstacles simples)
  • Classe II : moyennement difficile
  • Classe III : difficile
  • Classe IV et plus : Inadapté au SUP – pour les experts uniquement

paddle riviere oceanrideLes eaux vives sont classées en fonction du cours de la rivière et des difficultés du parcours

La planche de SUP elle-même doit -être :

  • Ultra renforcé pour ne pas l’abîmer en tapant les rochers
  • Au profil rond et court pour faciliter son pilotage et rester stable
  • Aux ailerons courts qui vous permettrons de le faire pivoter plus facilement

Au niveau de votre équipement :

  • Avoir un leash spécial rivière qui  à la particularité d’être largable dans le cas ou il resterait coincé et vous mettrait dans une situation délicate
  • Le gilet d’aide à la flottabilité est obligatoire
  • Le port de chaussures fermées est obligatoire
  • Le port du casque est obligatoire à partir de la classe 3 ou si les conditions le rendent nécessaire, c’est à dire lorsqu’il y a des rochers ou des gros objets flottant.
  • Le respect des règlements particuliers de police propres à chaque zone est à observer.
  • La combinaison isotherme notamment est recommandée en pratique libre et obligatoire en école lorsque la température de l’eau est inférieure à 18°.
  • Pour une pratique en itinérance, il est recommandé de toujours pratiquer à au moins 2 pratiquants.
  • Il est recommandé d’équiper un anneau de remorquage fixé au plug de la planche.
  • Le nombre maximal d’élèves par moniteur est fixé à 12

Préconisation en pratique encadrée

  • A partir de la classe 3, ou lorsque les conditions hydrologiques l’exigent, le moniteur devra avoir en permanence à sa disposition une corde de sécurité flottante, un système de remorquage largable et un couteau. Il devra prévoir un système d’attache de ce dispositif sur tous les supports utilisés.
  • A partir de la classe 4, la pratique encadrée du SUP sera à proscrire.

paddle riviere oceanride

La préparation d’une sortie “eau vive” :

Pour chaque rivière, il existe des guides papiers ou en ligne qui permettent de préparer sa descente:

  • Identifier le niveau de difficulté du parcours, les points de repères et les passages difficiles.
  • Si possible repérer à pieds les passages les plus difficiles.
  • Consulter les horaires de lâcher d’eau des barrages

Une course de SUP “Eau vive”:

En Mai a lieu l’évènement L’eau vive organisé par Le Grand Huit à Joinville le Pont.

 

 

Vous allez aussi aimer

Laissez votre commentaire