Le Vent

Commencez toujours par faire un point météo avant de partir ramer et choisissez votre parcours en fonction des conditions. Nous conseillons d’éviter la pratique du SUP par vent de terre. Essayez de toujours partir face au vent pour revenir avec le vent dans le dos, pour une meilleure gestion de l’effort. Faites bien attention au vent thermique qui peut inverser le sens du vent au cours de la journée.
Dans tous les cas, ce point météo est à confirmer auprès de votre loueur.

La Marée

N’oubliez pas de consulter les horaires de marées chez votre loueur pour ne pas vous faire piéger par les différences de “marnage” (hauteur entre la marée haute et marée basse). Si vous avez le courant de face, utilisez les contre-courants qui se trouvent au plus proche de la côte qui vous permettront d’avancer plus rapidement. Dans les spots exposés au courant, renseignez-vous bien auprès de votre loueur, une navigation bien préparée peut vous permettre de gagner beaucoup de temps et d’énergie sur l’eau.

Combinaison Néoprène

Tout comme le running, le stand up paddle est une activité ou les variations de température du corps sont importantes. En navigation, il est important de bien s’hydrater et de ne pas hésiter à se dévêtir pendant l’effort. Dès la fin de l’effort, pensez à bien vous couvrir.
Sauf grande chaleur, il est préférable de porter un vêtement néoprène, type long john afin de garder un confort thermique, avant, pendant et au retour de votre sortie paddle.
Nous conseillons 1.5 à 2 mm d’épaisseur de néoprène dans la majorité des cas.
Pour la pratique vague, choisissez une combinaison intégrale car les variations thermiques sont plus importantes.

La sécurité en Stand Up Paddle c’est quoi ?

Comment bien s’équiper ?

La sécurité en mer et le respect des autres

Laissez votre commentaire